Les Plantes

du Jardin

Les plantes recèlent de vertus, et il est parfois difficile de faire son choix et de savoir laquelle utiliser. 

C'est pourquoi nous présentons ici toutes les plantes que nous cultivons au Jardin avec leurs vertus. 

Vous pourrez ainsi choisir vos plantes et faire vos tisanes sur mesures !

A

Aigremoine

Agrimonia eupatoria

Astringente par sa richesse en tanin, l'aigremoine s'utilise en gargarisme contre les maux de gorges, la pharyngite, la toux des fumeurs, toutes les affections de la bouche, irritations ou ulcérations. Elle sert de boisson aux diabétiques, dont elle calme la soif. 

Son usage est courant contre la diarrhée, l'entérite, les affections du foie. 

Armoise

Artemesia vulgaris

L'armoise est une plante tonique, stimulante, antispasmodique et émmanogogue. C'est pour ce dernier usage qu'elle est la plus connue, elle facilite l'apparition des règles et en soulage les douleurs. 

Artichaut

Si la tisane est certes un peu amère, elle fait pourtant parties des merveilleuses plantes pour le foie, augmentant et facilitant l'évacuation de la bile, luttant contre le cholestérol, l'urée, l'acide urique, facilitant la combustion des sucres et des graisses. 

Elle est aussi utilisée contre l'artériosclérose, l'athérome, les néphrites et autres insuffisances rénales, les diabètes hépathiques et certaines dermatoses. 

Cynara scolymus

Aubépine

Crataegus monogyna

L'usage des fleurs d'aubépine est idéal contre l'hypertension artérielle, l'artériosclérose, les palpitations et autres irrégularités du cœur

Antispasmodique et calmante, elle facilite le sommeil des nerveux et des angoissés, elle rend la vie plus heureuse à des personnes en période de ménopause, soulageant les bouffées de chaleur. 

Elle est indiquée en tisane du soir , seule ou associée à d'autres plantes, dès la cinquantaine, comme tonique du coeur et assureur des artères. 

B-C-D
Bardanne

Arctium lappa

Efficace dans les affections à staphylocoques, la bardanne est la plante dépurative par excellence pour les problèmes de peau, dermatoses diverses , acné, impétigo, dartres, eczéma, séborrhée de la face ou du cuir chevelu, furoncles, abcès. 

Outre ces merveilleuses propriétés, elle est utilisée contre le diabète, les rhumatismes, la goutte et la congestion du foie. 

En gargarisme, elle est recommandée contre les maux de gorges; en bain de bouche, contre les gingivites et pyorrhées. 

Basilic

Ocimum basilicum

Les propriétés antispasmodiques et digestives du basilic donnent de bons résultats sur les digestions lentes et difficiles, l'aérophagie, les coliques gazeuses, les gastrites et autres douleurs d'estomac, ainsi que sur certaines constipations légères. 

Bleuet

Centaurea cyanus

Utilisé comme diurétique antirhumatismal, le bleuet est aussi la plante idéale pour soulager toutes les inflammations des yeux : irritations, rougeurs des paupières, conjonctivites, orgelets, ou tout simplement, protégeant l'oeil de la luminosité des écrans de la vie moderne. 

On l'utilise également en lotion pour le cuir chevelu contre les pellicules.

Bourrache

Borrago officinalis

La bourrache est diurétique, sudorifique et dépurative. Ces trois principes la font recommander comme dépuratif de printemps contre les dermatoses, l'eczéma, l'herpès et autres maladies de la peau. Ses propriétés sudorifiques sont les bienvenues chaque fois qu'il est nécessaire de transpirer, en cas de grippe, de rhume, de bronchite, de rougeole, de fièvre. 

De plus, elle calme très bien la toux.  

Chardon-Marie

Silybum marianum

Le chardon-marie soulage les affections du foie et de la rate, calme la douleur, facilite le transit intestinal;

Tout en équilibrant le plexus solaire, il active le fonctionnement de l'estomac. 

Il combat les hémorragies diverses, les troubles de la ménopause avec fibrome, le saignement des hémorroïdes, les calculs biliaires. 

La semence augmente la tension artérielle, elle est la bienvenue après une opération ou chez les hypotendus.

Coquelicot

Papaver rhoeas

Béchique, adoucissant et sudorifique, le coquelicot calme la toux et soulage les bronches des sujets les plus sensibles, puisqu'on peut l'utiliser sans inconvénient chez les enfants et personnes âgées. Calmant, il procure un bon sommeil, apaise les toux nerveuses et sèches de la coqueluche.

E-F-G
Eglantier

Rosa canina

C'est le fruit de l'églantier que l'on utilise : le cynorrhodon.

Astringent, le cynorrhodon concassé combat l'entérite et les diarrhées. C'est également une source importante de vitamine C. 

Pour le plaisir, il fait une tisane aigrelette, acidulée, agréable chaude ou froide, été comme hiver. 

 
 
 
 
Framboisier

Rubus idaeus

Diurétique et astringent, on fait usage du framboisier en gargarisme pour les maux de gorges, à boire contre les coliques et les diarrhées, pour soulager l'arthrite et les rhumatismes. 

Relaxant le muscle utérin, on l'utilise pour faciliter l'accouchement. 

Genévrier

Juniperus communis

Les baies de genévrier sont l'un des diurétiques les plus anciennement connus, elles soulagent la goutte, les rhumatismes, l'artériosclérose, la cystite, elles allègent les reins et la vessie. 

Sudorifiques, elles font baisser la fièvre, activent la digestion, facilitent l'expectoration dans les cas de bronchite tenace, et elles sont recommandées en fumigations contre le rhume de cerveau. 

Guimauve

Althea officinalis

La guimauve est l'une des meilleures plantes adoucissantes et émollientes de l'herboristerie.

On l'utilise comme collyre adoucissant, contre l'inflammation de la gorge, de la bouche et des gencives, pour soulager la toux et les bronchites, dont elle facilite l'expectoration; pour adoucir tout le système digestif, estomac et intestins. 

Toutes les parties de la plante sont utilisées, de préférence la fleur pour les bronches. 

La racine entière, sélectionnée pour être d'une certaine grosseur et assez droite, constitue pour les bébés un hochet dont le mâchonnement assouplit les gencives et soulage les douleurs provoquées par la percée des dents. 

H-I-J-K-L
 
Hysope

Hysopus officinalis

Digestif et vermifuge, comme la sauge, l'hysope lutte contre la transpiration. 

Mais c'est surtout son efficacité sur les voies respiratoires qui lui vaut son succès. Il supprime la toux, facilite l'expectoration, la respiration des asthmatiques et des personnes oppressées. 

En gargarisme, il soulage les angines. 

Laurier noble

Laurus nobilis

Tonique, le laurier noble lutte contre la fatigue et l'asthénie, il facilite la digestion et les flatulences. Il est précieux dans les bronchites, dont il calme la toux. 

Antiseptique, il enraye les débuts de grippe.

Très intéressant sous forme d'hydrolat, en compresse il soulage les conjonctivites allergiques. 

Lavande

Lavandula officinalis

Joyaux de notre région, la lavande est calmante et antispasmodique, utile pour calmer les toux quinteuses de la grippe, la coqueluche et l'asthme. Elle favorise le sommeil, apaise les migraines, les maux de têtes et les vertiges et les esprits anxieux, stressés ou angoissé

Diurétique et sudorifique, elle soulage les rhumatismes.

M
 
Marronier d'Inde

Aesculus hippocastanum

On utilise le fruit concassé comme vasoconstricteur contre les varices, les hémorroïdes et les jambes lourdes; il soulage et stimule la circulation veineuse. 

Cette action décongestionnante se retrouve dans le soulagement des lourdeurs de la prostate, des troubles de la ménopause et des ennuis de la couperose. 

Marrube blanc

Marrubium vulgare

Fébrifuge, le marrube fait tomber tous les excès de fièvre. 

Tonique et amer, il facilite la digestion ainsi que l'apparition des règles, dont il soulage les douleurs.

Cholérétique, il stimule le foie, combat l'arythmie cardiaque et facilite le sommeil. 

Dans les affections des bronches, il aide à l'expectoration et calme la toux. 

Mauve

Malva sylvestris

Emolliente et laxative, la mauve facilite les évacuations sans irriter l'intestin, d'où son usage recommandé pour les enfants, les vieillards, les intestins fragiles des colitiques. 

Béchique, elle calme la toux, l'enrouement, les pharyngites, facilite l'expectoration, guérit les bronchites et soulage l'asthme. 

Calmantes des irritations et des inflammations, on en fait des bains de bouche contre les aphtes, des lotions contre la couperose et les piqûres d'insectes, des compresses pour soulager les yeux fatigués, des bains de siège pour apaiser les hémorroïdes irritées.

Mélilot

Melilotus officinalis

Antispasmodique, le melilot procure unbon sommeil aux anxieux, stressés, angoissés, aux enfants et aux vieillards. Il calme les douleurs et les névralgies. 

Facilitant la digestion, il adoucit les inflammations des intestins chez les colitiques. 

Diurétique, il est antiseptique et antispasmodique des voies urinaires. Il est recommandé en cas de cystite, par exemple.

En collyre ou bain d'yeux, il est utilisé contre les conjonctivites et autres inflammations oculaires. 

Mélisse

Melissa officinalis

Antispasmodique, la mélisse procure le sommeil aux nerveux et aux agités, facilite la digestion, soulage les douleurs de l'estomac et de l'intestin, calme les nausées des femmes enceintes et apaise les stressés. 

Elle est idéale en cas de digestion difficile lié au stress. 

Menthe poivrée

Mentha piperita

Digestive et antispasmodique, la menthe combat la paresse de l'estomac, les douleurs des intestins, l'aérophagie et les ballonnements, elle augmente la production de la bile, soulage les douleurs du foie et des reins. 

Analgésique, elle calme les migraines.

Stimulante, elle active l'appétit.  

La menthe verte possède les mêmes propriétés, mais elle est moins efficace. Cependant plus douce au goût.

Millepertuis

Hypericum perforatum

Le millepertuis est utile pour soulager les bronchites et dégager la respiration des asthmatiques.

Il facilite la circulation cérébrale et agit ainsi sur l'artériosclérose. 

Il diminue les pertes blanches.

Mais c'est surtout l'un des meilleurs anti-stress et antidépresseurs naturels. 

Le millepertuis est également reminéralisant, source de cuivre.

Attention tout de même à son action très forte voir dangereuse chez certaines personnes. Demandez l'avis d'un médecin. 

N-O-P-Q
 
Noisettier

Corylus avellana

Vasoconstricteur, le noisetier est utilisé contre les varices, les hémorroïdes, les ulcères variqueux, les troubles de la ménopause, les états fibromateux et pour assurer une meilleure circulation du sang.

Olivier

Olea europea

Diurétique et fébrifuge, la feuille d'olivier agit avec succès contre le diabète et l'hypertension. 

Origan

Origanum vulgare

Excellent digestif, l'origan  stimule les estomacs paresseux, lutte contre l'aérophagie et donne de l'énergie aux lymphatiques.

Favorable contre toutes les affections des bronches, il calme la toux et soulage la coqueluche.

Diurétique et sudorifique, il est bienvenu contre les états fébriles et la grippe. 

Ortie

Urtica dioica

Astringente, on utilise l'ortie contre les règles trop abondantes, les fibromes, les entérites, en gargarisme contre les angines, en bain de bouche contre les gingivites. 

Dépurative par excellence, elle est recommandée contre toutes les dermatoses, l'eczéma, le psoriasis, l'acné, les dartres et les pellicules. 

Elle active toutes les sécrétions digestives -estomac, pancréas, foie, intestins- diminue l'acide urique, soulage les rhumatismes et la sciatique. 

Elle élimine les calculs biliaires et soulage l'hépatite. 

Elle est bienvenue dans les troubles de ménopause. 

Contre la fatigue et l'anémie, une prise régulière redonne vigueur et tonus. 

Vous l'aurez compris, sous ses apparences désagréables, l'ortie est une précieuse alliée de nos quotidiens !

Pavot de Californie

Eschscholtzia californica

Le pavot de californie possède des propriétés antispasmodiques, calmantes et analgésiques. On en fait usage pour calmer, détendre, combattre le stress et les angoisses.  Son précieux avantage de soulager les douleurs la fait utiliser dans les préparations contre les migraines ou diverses algies : rhumatismes, arthrite, arthrose, etc. 

Passiflore

Passiflora incarnata

Antispasmodique, la passiflore est la plus connu et la plus utilisée dans plantes contre l'insomnie. En effet, elle procure un bon sommeil réparateur aux anxieux et soucieux, et sans le cas des nerveux en période de ménopause. 

Pissenlit

Taraxacum officinalis

les feuilles sont toniques et stimule le foie. 

La racine est utile contre tous les malaises hépatiques. Elle augmente la sécrétion de la bile et en facilite l'évacuation, jouant ainsi un rôle de léger laxatif : le foie décongestionné joue mieux son rôle antitoxique, la peau est éclaircie, les dermatoses diverse, acné, psoriasis, eczéma, disparaissent, le métabolisme est activé, la cellulite est combattue, le cholestérol éliminé. 

Prêle des champs

Equisetum arvense

La prêle est avant tout reminéralisante par sa richesse en silice. Cette propriété est bénéfique pour tout l'état général, mais également pour le bon fonctionnement des os, des dents, des cheveux et des ongles, ainsi que pour assurer un meilleur équilibre chez les nerveux. 

Hémostatique, elle est efficace contre les saignements excessifs en période de ménopause, les saignements du nez, les hémorroïdes.

Diurétiques, elle soulage la cystite, la goutte et l'arthrose; elle combat l'albuminurie, le diabète, l'artériosclérose et l'hypertension. 

Des lotions sont appliquées avec succés sur les ulcères variqueux, et en bains de bouche contre ls aphtes. 

Prunellier

Prunus spinosa

Les fleurs de prunellier sont calmantes, diurétiques, dépuratives et laxatives. Tous ces principes permettent de les utiliser pour faciliter l'élimination des sérosités, des oedèmes et de la cellulite. 

Romarin

Prunus spinosa

L'une des chouchoutes du Jardin, le romarin est stimulant dans les cas de surmenage, de stress, de digestions lentes et difficiles, de fermentations intestinales. 

Il est le bienvenu dans toutes les affections du foie, dont il régularise et stimule l'activité. 

Très bon diurétique, il favorise l'apparition des règles et en soulage les douleurs. 

En applications externes, en association avec du Thym, on le fait macérer dans du vinaigre pour éviter d'avoir des poux.  

R-S
 
Ronce

Rubus fructicosus

Astringentes, on utilise les feuilles contre les diarrhées, les pertes blanches, les hémorroïdes, les règles trop abondantes, la goutte, les rhumatismes, l'anémie, les calculs urinaires et le diabète. 

Elles sont couramment employées avec efficacité en gargarismes contre les angines, en bains de bouche pour soulager les aphtes, les stomatites et autres inflammations de la cavité buccale.    

Rose de Damas

Rosa centifolia/ rosa damascena

Toutes les roses sont comestibles. Cependant on ne retient que quelques rosiers pour un emploi médicinal: le rosier de Provins (rosa gallica),la rose de mai très prisée pour son eau florale (rosa centifolia), le rosier sauvage l'églantier (rosa canina) dont on utlise surtout le fruit, et la rose de Damas (rosa damascena) cultivée principalement au Maroc pour sa précieuse huile essentielle. 

Astringentes et antiseptiques, les roses sont utilisées en gargarismes contre les angines et autres inflammations de la bouche.  

Elles sont utiles en bains d'yeux ou en compresses contre les diverses inflammations oculaires

Leurs propriétés antiseptiques sont souveraines contre les staphylocoques, les colibacilles et diverses infections microbiennes des bronches, de la peau, des voies urinaires, particulièrement en cas de cystite.

Sarriette

Satureja montana

Antiputride, la sarriette facilite la digestion des féculents et des viandes faisandées des repars un peu lourds, en empêchant les fermentations intestinales. 

Elle doit être la boisson quotidienne des colitiques.

Aphrodisiaque, elle redonne du goût pour les jeux de l'amour.

Sauge

Salvia officinalis

De son nom latin salvia "celle qui sauve", la sauge est une incontournable de l'herboristerie.

Digestive, la sauge tonifie l'estomac. 

Antisudorale, elle diminue la transpiration.

Stimulante, elle redonne de l'énergie, tout en équilibrant le système nerveux. 

Plante des femmes, elle favorise et régularise les règles tout en calmant les douleurs. Elle est aussi idéale pour les troubles de la ménopause, en particulier contre les bouffées de chaleur. 

Fébrifuge, on l'utilise contre les affections des voies respiratoires : bronchites et asthme.

On en fait des bains de bouche contre les aphtes et pour tonifier les gencives.

Enfin, en lotion (ou en hydrolat!)on l'utilise pour favoriser la pousse des cheveux, et lutter contre les engelures. 

Souci

Calendula officinalis

Le calendula fait partie de ces plantes qui possèdent de nombreuses et grandes qualités. 

Emménagogue, il favorise l'apparition des règles et en soulage les douleur; il combat l'état dépressif et la fatigue qui accompagnent cette période. 

Il lutte contre l'hypertension de façon durable.

Sudorifique et dépuratif, il a un pouvoir d'élimination des toxines intéressant, ce qui le fait utiliser dans les cas de congestion du foie, contre diverses dermatose et toutes les affections fébriles.

On l'utilise beaucoup en cosmétiques contre toutes les affections de la peau: eczéma et dermatoses diverses, irritations...

Sureau

Sambucus nigra

Les fleurs du sureau sont sudorifiques et diurétiques, on en fait usage chaque fois que l'élimination des toxines par transpiration est nécessaire : début de grippe, fièvre affections des bronches...

Anti-inflammatoires, elles soulagent les abcès, les engelures, en compresse ou en bains d'yeux. 

T-U
 
Tanaisie

Tanacetum vulgare

Tonique, apéritive et digestive, la tanaisie favorise l'apparition des règles et en calme les douleurs.

Fébrifuge, elle soulage la goutte et les rhumatismes, à boire ou en friction.

Mais c'est surtout comme vermifuge que l'on fait usage avec succès de la tanaisie. L'hydrolat peut également être utilisé en lotion contre les poux. 

Thym

Thymus vulgaris

Antiseptique général, le thym est le bienvenu pour traiter les bronchites, toux, angines, les états fébriles et la grippe, pour soutenir le système digestif, dont il augmente l'activité, tout en évitant la somnolence après le repas, pour chasser la mauvaise haleine et empêcher les fermentations.

Tonique, il combat l'anémie et augmente a force physique, intellectuelle et morale. C'est également un véritable aphrodisiaque. 

Diurétique, il soulage les rhumatismes, la goutte et l'arthrite. 

Vermifuge, on l'utilise sans danger chez les enfants.

En lotion, il combat la chute de cheveux et stimule la repousse. 

On en fait des bains de bouche pour tonifier les gencives et nettoyer la cavité buccale. 

Tilleul

Tilia cordata/ tilia platyphyllos

La fleur de tilleul est idéale pour traiter les fatigues nerveuses : elle calme, détend, repose et facilite le sommeil sans risque d'accoutumance. 

Les bains de tilleul calment les enfants les plus nerveux. 

Favorisant la transpiration, elle est indiquée ne cas de refroidissement, ainsi que pour calmer les douleurs, migraines et courbatures diverses.

Digestif, son emploi régulier est utile contre l'artériosclérose. 

L'eau florale de tilleul est utilisée comme adoucissant pour le visage, elle élimine les impuretés et le dartre, détend les traits; elle est aussi recommandée en compresses sur les brûlures et les ulcères. 

V-W-X-Y-Z
 
Valériane

Valeriana officinalis

C'est la racine que l'on utilise chez cette plante.

Calmante bien connue, elle facilite le sommeil, détend et repose : c'est un bon anti-stress. On l'utilisera chaque fois qu'il est nécessaire de détendre l'organisme.

Elle a un effet bénéfique sur le psychisme et permet de lutter contre la dépression. 

En revanche, elle est anaphrodisiaque.

Certains ont constaté une efficacité contre l'urémie et le diabète. 

Verveine ordorante

Aloysia citriodora

Championne des tisanes grâce à son délicieux parfum citronné, la verveine est digestive et antispasmodique, ce qui la rend idéale en boisson après le repas.

Verveine officinale

Aloysia citriodora

Inodore, à ne pas confondre avec la verveine citronnée, la verveine officinale est digestive : elle stimule l'estomac, combat les vertiges et les migraines.

Elle est surtout recommandée pour son importante action sur les rhumatismes, les douleurs, les suites de coups et de chocs, les ecchymoses et les foulures, qu'elle soulage. 

Vigne rouge

Vitis vinifera

Astringentes, les feuilles de vigne rouge sont utilisées contre les diarrhées, les hémorroïdes, les saignements de nez, les varices et les lourdeurs des jambes, pour tonifier le système veineux. 

Elles constituent, seules ou associées, un remède contre la cellulite et les troubles de la ménopause. 

Elles sont également fortifiantes.

Infos pratiques

S'abonner à la liste de diffusion
pour suivre l'actualité et recevoir des offres exclusives!

Mas des Jonquières

83630 AUPS

  • Facebook
  • Instagram

zoe.poclet@gmail.com

Tel: 0678701804

©2020 by Le Jardin des Jonquières